Mon Panier Panier 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander

Couteau santoku japonais 17cm Yuzo BS2 artisanal

Optez pour l'expertise japonaise.

Un couteau polyvalent utile à tous.

129,90 €

En savoir plus

L'expertise japonaise reconnue de tous

Le couteau santoku Wusaki Yuzo BS2 17cm est fabriqué par l'artisan Kosuke Muneishi au Japon, pays connu à l'international pour son savoir-faire en coutellerie. La lame est forgée à la main, selon des techniques découlant de celles, ancestrales, des forgerons du passé. Vous êtes donc assurés d'avoir un couteau à la hauteur, qui vous sera utile de façon régulière. Son alliage San Maï (3 couches alternées) va vite vous persuader de l'efficacité des couteaux de la gamme.

Un acier qui met tout le monde d'accord

Le noyau de sa lame du couteau est en acier japonais Aogami 2 (Blue Steel n°2). Cet alliage est enrichi en carbone (1,2%), ce qui le rend bien rigide (62 HRC). Grâce à cela, la durabilité de son fil est accrue. Cet acier est également facile à aiguiser, malgré sa rigidité, ce qui vous fait gagner du temps. Il est ensuite entouré d'une couche de fer doux qui vient lui apporter un peu de souplesse, avant qu'il soit moins cassant à l'usage.

Un manche authentique et esthétique

Le couteau Wusaki Yuzo BS2 présente un manche en bois de morado. Ce bois exotique présente de belles teintes très agréables, avec de jolies veines uniques sur chaque pièce. Une mitre en pakkawood vient faire le lien entre ce dernier et la lame. Son coloris vif contraste merveilleusement bien avec la lame brute et le manche plus sombre.

Parfait pour apprécier le temps passé en cuisine

La couche supérieure en fer doux lui apporte une finition brute de forge de caractère, c'est un trait qui plaît d'ailleurs beaucoup aux chefs japonais !

Pour vous assurer une qualité de coupe accrue, la lame est affûtée sur une pierre à eau.

A laver à la main puis à essuyer à l'aide d'un chiffon type microfibre pour éviter que des traces disgracieuses d'humidité apparaissent, puis rangez-le au sec. Ne jamais humidifier trop le manche, même pour le laver. A noter qu'il est tout à fait normal que la surface près du tranchant se colore au fur et à mesure, et vire vers le bleu foncé malgré un bon entretien du couteau. Cela ne présente aucun danger. L'acier est très réactif.

Couteau Santoku Wusaki Yuzo

Un couteau à la fois beau et efficace